Merranderie

En merranderie, toutes les pièces de bois qui entrent en fabrication demandent une attention particulière pour en lire les caractéristiques et adapter le façonnage. Le bois est manipulé à la main à toutes les étapes.

LES ÉTAPES DE FABRICATION

01 - Prélèvement des chênes achetés

01 - Prélèvement des chênes achetés

Les arbres achetés sur pied par le groupe Charlois sont prélevés dans les 12 mois après leur vente (selon le plan de gestion durable) dans le respect des bonnes pratiques de la foresterie et de la réglementation de l’exploitation de chaque parcelle.

02 - Débardage et transport vers les merranderies du groupe charlois

02 - Débardage et transport vers les merranderies du groupe charlois

Une fois acheminées en limites de parcelles, les grumes sont empilées en bord de route dans l’attente de leur enlèvement par un grumier qui les expédiera ensuite vers les merranderies du groupe Charlois.

03 - Tri des grumes

03 - Tri des grumes

Il permet de sélectionner les grumes qui seront utilisées pour produire du merrain, les autres seront utilisées en scierie, notamment pour la fabrication de traverses de chemin de fer.

04 - Tronçonnage

04 - Tronçonnage

Après avoir été triés, les chênes sélectionnés pour le merrain sont tronçonnés en billon (1,20 m environ)

05 - Fente

05 - Fente

Étape clé en merranderie, le billon est fendu en plusieurs quartiers dans le sens du fil du bois. Cette opération garantira l’étanchéité des futures douelles.

06 - Sciage

06 - Sciage

Les quartiers obtenus sont sciés dans le sens de la longueur, toujours dans le sens du fil du bois et selon l’épaisseur souhaitée pour les futures douelles (22, 27, 32 ou 42 mm).

07 - Délignage

07 - Délignage

Les planches obtenues sont ensuite délignées afin d’éliminer, d’un côté, l’écorce et l’aubier et de l’autre le cœur, pour former une planche rectiligne (largeur entre 4 et 12,5 cm pour le corps du fût et plus de 5 cm pour les pièces de fonds).

08 - Contrôle/tri

08 - Contrôle/tri

Chaque pièce de merrain est contrôlée une à une. Les pièces comportant des défauts sont marquées à la craie rouge selon leur type (picots, nœuds, fil coupé, etc.).

09 - Écourtage

09 - Écourtage

Les pièces de merrain ainsi marquées sont ensuite coupées (pour éliminer les défauts) et triées par longueur (corps du tonneau : 110, 105, 95 ou 90 cm - Fonds : de 40 à 80 cm - Tuiles/bardeaux de chêne : 33 cm).

10 - L’empilage

10 - L’empilage

Les pièces de merrain sont empilées en palettes de 0,5 m3 à claire-voie pour favoriser la circulation de l’air durant la période de maturation à l’air libre.  Les palettes de merrain sont ensuite disposées sur les parcs, à l’air libre, pour une durée de 20 mois minimum

01

Prélèvement des chênes achetés

Les arbres achetés sur pied par le groupe Charlois sont prélevés dans les 12 mois après leur vente (selon le plan de gestion durable) dans le respect des bonnes pratiques de la foresterie et de la réglementation de l’exploitation de chaque parcelle.

02

Débardage et transport vers les merranderies du groupe charlois

Une fois acheminées en limites de parcelles, les grumes sont empilées en bord de route dans l’attente de leur enlèvement par un grumier qui les expédiera ensuite vers les merranderies du groupe Charlois.

03

Tri des grumes

Il permet de sélectionner les grumes qui seront utilisées pour produire du merrain, les autres seront utilisées en scierie, notamment pour la fabrication de traverses de chemin de fer.

04

Tronçonnage

Après avoir été triés, les chênes sélectionnés pour le merrain sont tronçonnés en billon (1,20 m environ)

05

Fente

Étape clé en merranderie, le billon est fendu en plusieurs quartiers dans le sens du fil du bois. Cette opération garantira l’étanchéité des futures douelles.

06

Sciage

Les quartiers obtenus sont sciés dans le sens de la longueur, toujours dans le sens du fil du bois et selon l’épaisseur souhaitée pour les futures douelles (22, 27, 32 ou 42 mm).

07

Délignage

Les planches obtenues sont ensuite délignées afin d’éliminer, d’un côté, l’écorce et l’aubier et de l’autre le cœur, pour former une planche rectiligne (largeur entre 4 et 12,5 cm pour le corps du fût et plus de 5 cm pour les pièces de fonds).

08

Contrôle/tri

Chaque pièce de merrain est contrôlée une à une. Les pièces comportant des défauts sont marquées à la craie rouge selon leur type (picots, nœuds, fil coupé, etc.).

09

Écourtage

Les pièces de merrain ainsi marquées sont ensuite coupées (pour éliminer les défauts) et triées par longueur (corps du tonneau : 110, 105, 95 ou 90 cm – Fonds : de 40 à 80 cm – Tuiles/bardeaux de chêne : 33 cm).

10

L’empilage

Les pièces de merrain sont empilées en palettes de 0,5 m3 à claire-voie pour favoriser la circulation de l’air durant la période de maturation à l’air libre. 

Les palettes de merrain sont ensuite disposées sur les parcs, à l’air libre, pour une durée de 20 mois minimum

NOS PRODUITS VOUS INTÉRESSENT ?